La Traverse La Traverse

LES RUSES DU DIABLE

24 EUR
● Un film de Paul Vecchiali
●  103 minutes - 1965
Ginette, jeune cousette, reçoit tous les jours pendant cinq mois un billet de dix mille francs, dans une lettre cachetée dont elle ignore l’origine. D’abord troublée, puis inquiète, la jeune femme s’habitue bien vite à cette rente qui transforme sa vie — elle renonce même à travailler. Elle prend un amant mais, troublé par ces dix mille francs quotidiens de provenance inconnue, il la quitte. Découragée de perdre cet amour, Ginette l’est plus encore le jour où la rente insolite cesse d’arriver. Elle ne peut plus faire face aux dépenses engagées. C’est finalement une amie de Ginette qui lève le voile sur le généreux donateur anonyme...
De l’atelier des cousettes insouciantes, décidées à se montrer gaies coûte que coûte, à la vielle voisine de Ginette, éprise de merveilleux jusqu’à la mythomanie ; d’une concierge férue de mélodrame à une mère rigide et puritaine ; ces Ruses du diable, perle méconnue et premier long métrage d’un grand cinéaste, se situe entre le Godard de Vivre sa vie et le Demy des Parapluies de Cherbourg.

●  BONUS DVD
Les roses de la vie (1962, 19 minutes) de Paul Vecchiali
Entretiens autour du film :
• La caille aux raisins de Denis Epstein Paul Vecchiali
• Un nouveau cinéma français Eric Leroy
• La caméra droit dans les yeux Mathieu Orléan
• Le nouveau roman et le roman-photo Noël Simsolo
Entretiens autour de Paul Vecchiali :
• Si j’osais Paul Vecchiali
• Chassez le naturel Pascale Bodet
 Le compliment de Paul Jean-Christophe Bouvet
• Comme un portrait chinois (tout le cinéma à lui tout seul) Serge Bozon
• En toute indépendance Éric Le Roy
• Paul Vecchiali est un cinéaste japonais Mathieu Orléan
• Les grands cinéastes ne se trompent pas Axelle Ropert
• Paul voit ce qui est insolite dans le normal Noël Simsolo
 Le cinéma en musique Roland Vincent

● LE LIVRE
48 pages - 19x13,5 cm - commentaires de Paul Vecchiali, extraits du scénario, textes des chansons du film, extraits critiques (Matthieu Orléan, Louis Skorecki), filmographie de Paul Vecchiali, photogrammes du film, photographies du tournage