La Traverse La Traverse

CHANGE PAS DE MAIN

24 EUR
● Un film de Paul Vecchiali
●  86 minutes - 1975
Madame Bourgeois, femme importante du milieu politique parisien, est victime d’un chantage à la veille de décrocher une place de ministre : elle reçoit des films pornographiques dans lesquels elle reconnaît sans mal son propre fils... Elle décide d’engager Mélinda, détective de choc qui, avec sa commère Natacha, va tenter d’élucider le mystère. D’une boîte louche, « Le Shanghai-Lily », à des recoins parisiens de plus en plus secrets, d’un travesti nécrophile à un étrange mime, les deux détectives sont embarquées dans un monde où les risques se paient de la vie... 
Film pornolitique habité par Jean-Christophe Bouvet autant que par la guerre d’Algérie, polar hawksien — The Big Sleep n’est pas loin et Mézières est une épatante sœur de « Bogey » — film à retrousse-code et à tiroirs, Change pas de main (Change pas demain...) est une œuvre essentielle, drôle, poétique, unique, où se croisent des figures déjà myth(olog)iques — Mézières en imper, Bouvet sans, Delahaye en Général et Surgère en particulier...

●  BONUS DVD
La Cérémonie (2014, 22 minutes) de Paul Vecchiali
Entretiens autour du film :
• C’était Mado ? Paul Vecchiali  
• Dans la bande Jean-Christophe Bouvet
• Elle contemple des rushes pornographiques et joue avec des images Mathieu Orléan
• Revigorante frontalité Axelle Ropert
• Je ne vois pas pourquoi on simule Noël Simsolo
• D'enjoués joueurs Astrid Adverbe et Pascal Cervo
Entretiens autour de Paul Vecchiali :
Si j’osais Paul Vecchiali
Chassez le naturel Pascale Bodet
Le compliment de Paul Jean-Christophe Bouvet
Comme un portrait chinois (tout le cinéma à lui tout seul) Serge Bozon
En toute indépendance Éric Le Roy
Paul Vecchiali est un cinéaste japonais Mathieu Orléan
Les grands cinéastes ne se trompent pas Axelle Ropert
Paul voit ce qui est insolite dans le normal Noël Simsolo
Le cinéma en musique Roland Vincent

● LE LIVRE
48 pages - 19x13,5 cm - commentaires d’époque de Paul Vecchiali, Noël Simsolo, Myriam Mézières, Jean-Christophe Bouvet, Jean-François Davy, Hélène Surgère, Sonia Saviange, Michel Delahaye, Nanette Corey, Françoise Giret, Mona Mour, Liza Braconnier, Roland Vincent, chanson « On m’appelle Mona Mour », filmographie de Paul Vecchiali, photogrammes du film, photographies du tournage